Le drone B-Hunter de l’armée sera chargé d'aider les douanes

Il ne fait aucun doute, ni pour les militaires, ni pour les douaniers que le Hunter peut s’avérer un atout majeur contre ces trafics en tout genre.« L’appareil volera à environ 2 kilomètres de hauteur, ce qui le rendra quasiment invisible. Quand au bruit, faible, il sera couvert par le trafic routier. Par ailleurs vu l’altitude, il permet d’avoir un spectre bien plus élargi qu’un hélicoptère tout en consommant moins de carburant.

Publiée le
Par Le Soir
Vue 11 fois
Durée : 2 min. 43 sec.