Etats-Unis : le conseiller à la sécurité de Donald Trump contraint de démissionner

Michael Flynn, conseiller à la sécurité du président américain, n'aura tenu que quatre jours face aux révélations de la presse. Accusé de s'être illégalement entretenu avec l'ambassadeur de Russie avant l'entrée en fonction de l'administration Trump, il a reconnu dans sa lettre de démission avoir «par inadvertance trompé le vice-président élu» Mike Pence.
Un général à la retraite, Joseph Kellog, a été nommé pour le remplacer et assurer l'intérim.

Publiée le
Par Libé Zap
Vue 1881 fois
Durée : 42 sec.