Sur la ligne de front, les doutes des soldats ukrainiens

Faut-il abandonner la ligne de front ? Dans le village de Shyrokine, non loin de Marioupol, les soldats de l’armée ukrainienne sont fatigués. Nous les avons rencontré, au lendemain d’une nuit de bombardements intenses.

“Nous sommes sur la ligne de front à Shyrokine, explique Sergio Cantone notre correspondant, c‘était comme beaucoup d’autres villages une destination balnéaire, désormais à l’abandon, depuis des mois. C’est le théâtre de violents affrontements entre les forces ukrainiennes et rebelles. Ces jours-ci, beaucoup s’interrogent sur l’opportunité de retirer ou pas les forces de la zone.”

Avant la guerre, Olga était artiste à Donetsk. Elle n’a pas choisi le camp des rebelles : “L’armement est de très mauvaise qualité, dit la jeune fille engagée dans le bataillon Donbass. Si le gouvernement veut conserver ces villes, il doit nous donner plus de moyens, s’occuper plus de nous et investir plus pour défendre Marioupol et ses protecteurs, c’est une ville stratégique et import

Publiée le
Par euronews (en français)
Vue 28 fois
Durée : 1 min. 46 sec.