Les "mains en l'air" des manifestants de Ferguson

Nouvelle méthode de manifestation plus pacifiques aux Etats-Unis après la relaxe du policier qui avait abattu en août Michael Brown, un jeune noir qui n‘était pas armé.

C’est mains en l’air et aux cris de “ne tirez pas” que des dizaines de personnes sont venues manifester dans plusieurs communes proches de Ferguson, Missouri, où des rassemblements ont dégénéré en début de semaine.

Lieux choisis par les protestataires, des centres commerciaux, car hier c‘était le jour de Thanksgiving aux Etats-Unis, et aujourd’hui le Black Friday, début de la période commerciale de Noël.

Les forces de l’ordre ont dispersé dans le calme ces défilés alors qu’au coin de certaines rues on pouvait apercevoir des véhicules blindés, signe de l‘état d’alerte et de stress des forces de police locale, objet de la colère et de la haine de beaucoup de manifestants afro-américains.

Publiée le
Par euronews (en français)
Vue 34 fois
Durée : 58 sec.