Le chef du PKK demande à la rébellion de déposer les armes

Le chef du PKK lance un appel depuis sa prison et demande à la rébellion séparatiste kurde à déposer les armes. Abdullah Öcalan, purge une peine d’emprisonnement à vie, a fait lire un message ce samedi dans lequel il appelle le Parti des travailleurs du Kurdistan à “remplacer le combat armé par la politique.”

Le président turc Recep Tayyip Ergdogan a réagi à cette déclaration avec prudence.

“Le désarmement est à nos yeux crucial” a-t-il dit. “Mais il faut insister sur le fait que ceux qui déposer leurs armes sont les membres de cette organisation terroriste.”

La déclaration d’Abdullah Öcalan intervient au moment où le gouvernement conservateur fait pression pour obtenir un accord avant les élections législatives du 7 juin prochain. En trente ans, le conflit avec le PKK a fait 40 000 morts.

Publiée le
Par euronews (en français)
Vue 35 fois
Durée : 1 min. 1 sec.