Irak : la bataille de Tikrit se poursuit

Les combats font rage à Tikrit, ancien fief de Saddam Hussein situé à 160 kilomètres au nord de Bagdad.
Depuis lundi, l’armée irakienne, appuyée par des miliciens chiites, affronte les djihadistes du groupe Etat islamique, pour leur reprendre le contrôle de la ville.

Mercredi après-midi, ces derniers ont cherché à ralentir l’avancée des forces irakiennes, en mettant le feu plusieurs puits de pétrole au nord-est de Tikrit.
Cependant, l’armée reste confiante.

“La bataille se poursuit, on voit un retrait et un effondrement parmi les combattants de l’Etat islamique”, avance le ministre irakien de l’Intérieur Mohammed al-Gaban.

Les forces gouvernementales cherchent à s’imposer dans les villes d’Al Alam et d’Al Dour, au nord et au sud de Tikrit.
Les combattants djihadistes résistent, disséminant des mines sur leur passage et recourant attentats suicide.

La coalition internationale n’est pas encore intervenue prétextant la présence d’officiers iraniens à la tête des milices chiites.

Publiée le
Par euronews (en français)
Vue 13 fois
Durée : 53 sec.