Attaque du Bardo : un chef islamiste algérien abattu par les forces de sécurité tunisiennes

Khaled Chaïb, également appelé Lokman Abou Sakhr, le chef islamiste algérien accusé d’avoir organisé en grande partie l’attaque contre le musée du Bardo a été abattu par les forces de sécurité tunisiennes.

Au total, neuf jihadistes de la brigade Okba Ibn Nafaa, la branche tunisienne d’Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique), ont été tués dans une opération menée à Gafsa près de la frontière algérienne.

“Nous avons éliminé cette brigade qui a participé à toutes les attaques terroristes qui ont récemment frappé la Tunisie”, à indiqué le Premier ministre tunisien, Habib Essid.

Il s’agit d’un succès important pour la Tunisie dans sa lutte contre sa mouvance jihadiste. Car outre l’attaque meurtrière du Bardo – attaque revendiquée aussi par le groupe État islamique – la brigade Okba Ibn Nafaa est responsable, selon les autorités, de la mort d’une soixantaine de policiers et militaires depuis décembre 2012.

Publiée le
Par euronews (en français)
Vue 58 fois
Durée : 48 sec.