L'otage japonais Kenji Goto a été exécuté par l'EI

L’otage japonais Kenji Goto a été exécuté par le groupe État islamique (EI). Une vidéo diffusée sur Internet, et qui semble authentique selon Tokyo, montre la décapitation du journaliste de 47 ans. Son bourreau, un homme, à l’accent britannique, dit agir en représailles à la participation du Japon à la coalition internationale anti-djihadistes. Cette exécution intervient moins d’une semaine après celle d’un autre Japonais.

Shinzo Abe a dénoncé un ‘‘acte de terrorisme inhumain et méprisable” : ‘‘Le Japon n’abandonnera pas la lutte contre le terrorisme’‘, a déclaré le Premier ministre japonais devant la presse. Il a ajouté que son gouvernement avait fait ‘‘le maximum pour gérer cette crise des otages’‘.

Un pilote jordanien pourrait désormais être la prochaine victime de l‘État islamique, même si la dernière vidéo ne fait aucune mention de l’otage. Ses amis et ses proches se sont réunis samedi soir à Amman en signe de soutien.

Publiée le
Par euronews (en français)
Vue 78 fois
Durée : 1 min. 5 sec.