La colère grandit parmi les proches des victimes du ferry en Corée du Sud

Alors qu’une douzaine de corps ont été repêchés de l‘épave du bateau ce dimanche, le bilan officiel fait état de 46 morts et de 256 personnes toujours portées disparues. Le navire a chaviré mercredi matin au large de l‘île de Jindo, au sud-ouest de la péninsule coréenne.

Sur les 476 passagers et membres d‘équipage qui avaient pris place à bord, 339 étaient des lycéens et des enseignants d’une école de la banlieue de Séoul.

Le capitaine du ferry arrêté hier a défendu sa décision de retarder l‘évacuation des passagers. Il a par ailleurs confirmé qu’il n‘était pas aux commandes du navire lors de l’accident.

Mais la tension ne cesse de monter. Des échauffourées ont éclaté entre la police sud-coréenne et les familles des victimes, furieuses de la lenteur des secours. Elles voulaient manifester à Séoul contre l’attitude des autorités et ont entamé pour cela une marche de protestation largement soutenue dans une Corée du Sud qui s’interroge sur sa capacité à assurer la sécurité de ses enfants.

Publiée le
Par euronews-fr
Vue 5007 fois
Durée : 1 min. 7 sec.