Entre Israël et le Hamas, au moins 350 morts en deux semaines de conflit

Par les airs ou sur terre, les forces israéliennes accentuent leur offensive près de deux semaines après le début de l’opération “Bordure protectrice”. Ces dernières heures, sept Israéliens ont été tués, cinq militaires et deux civils. Les deux derniers soldats tués, dans la nuit de samedi à dimanche, l’ont été par un missile anti-char pour l’un et dans un échange de tir à l’arme légère pour l’autre.

Côté palestinien, le bilan est bien sûr beaucoup plus lourd : au moins 341 personnes ont été tuées. Parmi eux, une majorité de civils dont de nombreux femmes et enfants. On déplore par ailleurs près de 2 400 blessés.

Les sirènes ont retenti ces dernières heures dans plusieurs villes du sud d’Israël, sous la menace constante des tirs de roquettes palestiniennes. Israël estime toutefois avoir détruit la moitié de l’arsenal des activistes palestiniens.

Avant les frappes de la nuit dernière, Tsahal a une nouvelle fois lancé des appels à la population palestinienne pour lui demande d‘évacuer ses habitations. Il s’agit du conflit le plus sanglant Gaza depuis 2009.

Publiée le
Par euronews-fr
Vue 9292 fois
Durée : 1 min. 2 sec.