Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray: la justice pointée du doigt

Adel Kermiche et un complice ont égorgé le prêtre Jacques Hamel dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray ce mardi. Le premier assaillant présumé avait déjà tenté de se rendre en Syrie à deux reprises. La justice avait décidé l'assigné à résidence avec un bracelet électronique. L'homme avait pour obligation de pointer au commissariat une fois par semaine et était interdit de quitter le département. Malgré tout, il a réussi à commettre un attentat lors de sa permission de sortie. Certains dénoncent alors une faille de la justice.

Publiée le
Par BFMTV
Vue 126 fois
Durée : 1 min. 29 sec.