Le patron de la FIFA poussé au départ

La pression est maximale sur cet homme de 79 ans, patron de la FIFA depuis 1998 qui est sensé ouvrir le 65e congrès de la Fédération internationale de football à Zurich.

Pour l’heure, la justice suisse ne prévoit pas d’auditionner Sepp Blatter, mais la presse mondiale et certains pays comme le Royaume-Uni réclament son départ.

L’UEFA demande même l’annulation du congrès et de l‘élection. Blatter compte pourtant se faire réélire pour un cinquième mandat.

Les sponsors de la FIFA surveillent évidemment de près de ce qui se passe.

Nike pourrait bien être impliqué selon la justice américaine qui affirme qu’en 1996, une marque de sport mondiale a accepté de payer 160 millions de dollars sur 10 ans pour devenir le sponsor officiel de l‘équipe du Brésil. Nike dit avoir coopéré à l’enquête.

Adidas et Coca-Cola veulent faire toute la lumière sur cette affaire. Et Visa pourrait mettre fin à son partenariat si la réputation de l’organisation n’est pas rapidement restaurée.

14 pe

Publiée le
Par euronews (en français)
Vue 22 fois
Durée : 1 min. 2 sec.